Dans un précédent article, nous évoquions la place grandissante de l’influence dans le marketing traditionnel actuel. Cependant, le marketing d’influence est un bien grand nom duquel en découle de nombreuses caractéristiques et déclinaisons. Afin de faire la lumière sur ce terme, massivement utilisé (parfois à tord), nous allons nous pencher sur les différentes formes qu’il peut prendre.

Tout d’abord, on distingue trois grandes formes de marketing d’influence :
– L’influence dite « de masse » (macro-influence)
– La micro-influence
– La nano-influence (qui tend à se développer)

 

Booster la notoriété en passant par des personnalités reconnues

L’avènement du marketing d’influence est apparu il y a maintenant de nombreuses années avec ces célébrités et stars vantant les mérites d’une marque pour laquelle ils apparaissaient dans divers spots publicitaires à la télévision. Les marques se servaient de ces personnalités “publiques” pour faire passer leurs messages ou leurs promotions.

Cependant, depuis l’apparition des réseaux sociaux, il s’est massivement intensifié. Il est devenu plus facile de se créer une communauté sans pour autant être reconnu dans son métier. Aujourd’hui, les macro-influenceurs sont définis comme des personnes possédant une communauté supérieure à 100k abonnés. Ils peuvent être des célébrités mais aussi des Youtubeurs ou des bloggueurs influents.

Leur audience leur permet d’avoir une portée élargie et ainsi diffuser un message à un nombre conséquent de followers. Les échanges entre les internautes et les influenceurs restent malgré tout compliqués étant donné le volume de messages générés.  Le principal objectif des campagnes de macro-influence est donc la visibilité et la notoriété auprès d’abonnés pas forcément ciblés étant donné la taille des communautés en question.

 

Les micro-influenceurs, experts et générateurs d’engagement

Aujourd’hui, les attentes des internautes envers ces influenceurs ont changé. Leur besoin croissant d’authenticité et de crédibilité va les tourner vers des personnes dont le nombre d’abonnés est un peu plus faible mais dont l’expertise est mise en avant. La relation avec l’influenceur est tout de suite facilitée et cela se ressent sur le taux d’engagement. Celui-ci est l’outil de mesure numéro 1 pour des campagnes de micro-influence puisqu’il permet de mesurer l’interaction que les internautes ont eu avec la publication (nombre de commentaires, nombre de likes, nombre de partages…). D’ailleurs, notre livre blanc sur les nouvelles tendances du marketing d’influence explique en détails les leviers d’une bonne campagne d’influence.

 

ratio entre likes et nombre d'abonnés dans le marketing d'influence

Les micro-influenceurs génèrent beaucoup plus d’interactions et d’engagement que les macro-influenceurs

 

Une étude Markerly a ainsi prouvé le rapport entre likes/commentaires et le nombre d’abonnés. Pour un influenceur possédant 10 000 followers, le taux d’engagement sera multiplié par 2 (voire plus) comparé à un macro-influenceur. Que ce soit lié à une passion ou un métier, il aura beaucoup plus de crédibilité à parler d’un sujet s’il possède une expertise. Son public sera d’autant plus à l’écoute s’il créé du contenu de qualité et pertinent pour les personnes qui le suivent.

La taille des micro-communautés peut varier mais elle oscille généralement entre 1k et 10k abonnés. C’est donc ici que se trouve la principale différence avec les macro-influenceurs : plus la communauté est restreinte, plus la confiance est forte. De plus, l’expertise et la rédaction d’un contenu de qualité sont souvent les arguments qui plaident en faveur de ces nouveaux influenceurs. L’audience est alors bien plus ciblée et cela devient une opportunité pour les marques de s’adresser à une communauté d’experts plus fortement susceptible d’interagir.

 

tailles des communautés

Taille et répartition des communautés d’influenceurs

 

La nano-influence, ou comment faire de chaque internaute un influenceur

30% des influenceurs ont moins de 5 000 followers et presque 50% en ont moins de 10 000. Voilà un constat qui ouvre les portes à un marketing d’influence bien plus restreint. Mais qui dit restreint dit aussi plus ciblé ! En effet, comme on l’a vu avec les micro-influenceurs, plus la taille de la communauté est faible, plus l’engagement est fort. L’attention est donc davantage portée sur les contenus postés.

Ces personnes au faible nombre de followers (inférieurs à 1 000) sont pour le moment laissées de côté par les marques mais restent une mine d’or. On les appelle les nano-influenceurs. Ils sont capables de faire passer un internaute à l’acte d’achat bien plus facilement grâce à leur expertise pointue et à leur étroite relation avec leurs abonnés/amis. Bien sûr, cela demande un travail plus important pour les annonceurs qui doivent contacter un nombre d’influenceurs plus conséquent puisque la communauté n’est pas aussi développée qu’un micro-influenceur et encore moins qu’un macro-influenceur.

 

92% des personnes demandent conseil à leurs proches avant d’effectuer un achat

Imaginons si on pousse le principe encore plus loin, en proposant à chaque internaute de devenir ambassadeur de la marque. L’impact de son avis et de son ressenti auprès de ses amis ou de sa famille sera encore plus fort qu’une personne qu’on ne connaît pas. Certes, les personnes touchées seront moins nombreuses mais la prise de décision sera fortement facilitée. On partage tous des centres d’intérêts avec nos amis que l’on aime à exposer sur les réseaux sociaux.

L’attention portée à une publication d’un ami sur Facebook, Twitter et encore plus sur Snapchat et Instagram (dont l’engagement et la visibilité n’ont pas d’égal) va forcément être supérieure à la publication d’un inconnu ou d’une marque. Ce n’est pas pour rien que 92% des consommateurs sont plus réceptifs aux recommandations et avis de leurs proches plutôt que des marques ! Le marketing hyper-personnalisé atteindrait alors son paroxysme. La nano-influence peut très bien répondre à des objectifs de conversion et de branding si elle est bien menée.

Chez Koooble, nous pensons que le futur du marketing d’influence passera obligatoirement par une influence à plus petite échelle, une influence que nous avons finalement tous auprès de nos proches !

Si vous souhaitez une démonstration ou devenir partenaire de Koooble, n’hésitez pas à nous le faire savoir en nous envoyant un message ou à laisser un commentaire !

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *