Et voilà, après plus de 5 mois d’ateliers, de retours d’expérience et de rencontres, la fin du programme du Booster a sonné pour Koooble. Retour sur notre aventure : nos constats, nos évolutions et la suite que l’on souhaite donner à notre projet.

 

L’entrée au Booster

Nous sommes le vendredi 8 septembre, la fin de journée approche et nous attendons impatiemment la réponse de la French Tech de Rennes. La veille, nous avons passé un oral afin de faire partie de la 6ème saison du programme du Booster.

Il est un peu plus de 19h ce soir là, le téléphone sonne et nous apprenons que notre dossier a été retenu !

 

Ce programme d’accompagnement et d’accélération permet de faire de sa start-up une structure à la base solide et de « passer de l’idée à un projet épuré et structuré » mais aussi de :

  • Tester son idée et trouver des clients
  • Être coaché individuellement pour aller plus vite et être challengé
  • Rencontrer des experts dans différents domaines
  • Apprendre à convaincre grâce à un pitch de qualité
  • Alimenter son réseau professionnel

 

Évolutions et pivot

C’est ainsi que quatre jours plus tard, le 12 septembre, nous démarrons le programme avec pour objectif principal de mettre notre idée à rude épreuve afin d’étudier sa viabilité et sa pertinence.

Nous voulons, dans un premier temps, nous attaquer au marché du cashback en y intégrant la notion de marketing d’influence. Au fil de rencontres, de premiers tests et d’échanges avec des acteurs du domaine mais aussi et surtout de potentiels clients, nous bousculons par deux fois notre projet et donc notre direction :

 

  • La première en modifiant notre cible d’utilisateurs (le cashback est déjà un modèle vieillissant et pas forcément adapté à notre proposition de valeur). Nous décidons donc de nous attaquer aux influenceurs et notamment à ceux disposant d’une petite communauté (inférieure à 10 000 abonnés). Mais là encore, nous nous rendons très rapidement compte que cette cible n’est pas la plus adaptée non plus.

 

  • La deuxième avec un changement plus radical par lequel nous décidons d’abandonner l’aspect BtoC de notre activité et de lui préférer une activité BtoB. En effet, cette deuxième étape, qui constitue un véritable pivot dans notre projet, commence à devenir inévitable dans la mesure où notre stratégie d’acquisition utilisateurs paraît trop compliquée. De plus, le processus d’utilisation de la plateforme et le fait que les avis soient exclusivement hébergés sur celle-ci sont autant de freins à notre développement.

 

Notre proposition de valeur, quant à elle, reste cependant intacte : « Faire de chaque internaute un créateur de contenu rémunéré en fonction de l’intérêt de sa communauté ».

 

« Le pivot le plus fréquent est de passer d’un modèle BtoC à un modèle BtoB »

Nous voilà rassurés après ces quelques mots prononcés par la responsable du programme… Forts de ces constats et également persuadés de la pertinence de notre proposition de valeur, il nous faut trouver une solution adaptée aux consommateurs et aux sites e-commerce. C’est maintenant chose faite.

 

Nous nous sommes tournés vers une solution exclusivement BtoB grâce à laquelle nous allons pouvoir toucher l’ensemble des cyberacheteurs. L’intérêt pour les annonceurs réside dans la transparence de notre intervention.

Nous souhaitons à présent leur mettre à disposition un module facilement intégrable qui leur permettra de générer des avis sur leurs produits, du trafic qualifié (grâce aux amis de leurs clients) mais aussi des ventes incrémentales et une fidélisation sous forme de bons de réduction, d’argent ou de points de fidélité.

 

Koooble est à présent lâché dans le grand bain, une nouvelle étape de notre aventure commence. Nous ne manquerons pas de vous informer de l’avancement du projet dans les semaines à venir ! En attendant, vous pouvez nous rejoindre dès maintenant sur Facebook, Twitter ou Linkedin 🙂

 

Enfin, nous adressons un grand MERCI à tous ceux qui nous suivent et nous soutiennent ! Remerciements chaleureux et amicaux également à tous nos intervenants (coachs et mentors) : Stéphanie, Guillaume, Karine, Dominique, Benoît, Jérôme et David entre autres…

Sans oublier nos collègues du Booster : Thomas, Juliette, Nicolas, Guillaume, Kévin, Florentin, Erwan, Franck, Amandine, Muriel, Quentin & Nicolas !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *